actualite-chapitre
05/04/2019

 

 

 

Comment se protège-t-on du gel au Verger de la Blottière ?

Protection verger gel

Le printemps est enfin arrivé, avec ses magnifiques paysages fleuris mais aussi avec ses gelées ! Pour ne pas altérer la qualité de nos pommes et poires ni perdre la production, nous devons protéger le verger du gel. Savez-vous comment nous procédons ? On vous explique tout.

Tout d'abord, il faut savoir que nous n'avons pas un seul moyen pour protéger le verger du gel, mais plusieurs. Au Verger de la Blottière, il peut arriver que nous utilisions nos 3 moyens de protection en même temps ou séparément en fonction du type de gelée.

 

Les différents types de gelées

  • Le gel radiatif : la masse d'air est relativement froide, le vent est très faible ou nul et le ciel est clair. Il existe 2 types de gel radiatif :
    • La gelée blanche : le temps est humide
    • La gelée noire : le temps est sec
  • Le gel advectif : la masse d'air est très froide et le vent est très fort.

Maintenant que nous sommes au point sur les différentes gelées, voyons comment y faire face !

 

Les moyens de protection du verger contre le gel

L'aspersion

Cette méthode consiste à diffuser de l'eau qui va se transformer en glace autour des organes à protéger (fleurs, bourgeons, petits fruits en fonction du stade). C'est le moyen le plus efficace que nous possédons.

L'aspersion agit sur tous les types de gel et protège le verger jusqu'à -6/-7°C.


aspersion

 

 

Le brassage d'air

L'objectif de cette méthode est d'uniformiser les températures en mélangeant la couche d'air chaude en altitude et la couche d'air froide au sol grâce à une tour à vent. Le brassage d'air est efficace uniquement sur les gels radiatifs jusqu'à -4°C. Une tour peut protéger jusqu'à 5 hectares. Cependant, elle génère un bruit très fort comparable à celui d'un hélicoptère !

 

tour a vent

 

 La protection par chauffage

Le principe de cette méthode est de réchauffer l'air à l'aide de bougies de paraffine. Les bougies sont efficaces sur tous les types de gels jusqu'à -4°C. Il ne faut cependant pas moins de 400 bougies pour protéger un hectare pendant 8h. Cette méthode est donc plus adaptée aux petites exploitations.

bougies

Il existe d'autres méthodes que chaque exploitation peut choisir en fonction de ses contraintes techniques et financières.

A très bientôt pour de nouvelles actus !